Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/10/2012

Rosazia 2012

Quelques images du village de Rosazia en juillet 2012 et un aller retour express à Libbiu lieu de tant de souvenirs pour les anciens.

rosazia rectif P1150141.jpg

Voir la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xu2vax_rosazia-2012-libb...

15/08/2012

La famille du Stollo à Rosazia

Voici quelques renseignements rassemblés en 2012 sur la famille du Stollo. Si certains membres de la famille peuvent apporter des précisions ou corriger des erreuers, ils seront les bienvenus.

Sur la carte de 1852 la maison est déjà construite.

http://rosazia.files.wordpress.com/2012/08/rosazia_carte_1852_5_partie.jpg

 

Joseph PINELLI (né au début 1800 ?) marié avec Catherine née LECA :

Enfants :

1)François PINELLI né le 17 février 1834, marié avec Marie-Joséphine ITALIANI ont eu 6 enfants :

Jean-Joseph PINELLI (13 octobre 1874-1956) propriétaire, marié à Ignace née ALBERTINI (1886-1970) ont eu un fils Laurent dit Xavier PINELLI (1920-1998) chirurgien dentiste, lui-même marié à Charlotte née LUCIANI (1923-1987).

Laurent PINELLI (22 septembre 1878-1975) docteur, marié à Marie-Antoinette.

Ange dit Xavier PINELLI (4 juillet 1881-    ) Juge, marié à Angèle.

Catherine Marie-Antoinette PINELLI (9 octobre 1883- 1907) mariée avec Auguste MARCHI ont eu 2enfants Pierre et François.

Marie Catherine PINELLI (8 août 1886-23 août 1970) mariée avec Mathieu ANTONINI (1881-1939) ont eu 3 enfants : André, François dit Jean et Clairette ANTONINI.

Hyacinthe PINELLI (4 août 1890-1954) pharmacien, marié avec Anna.

2)Marie-Françoise PINELLI(19 avril 1840-   ) mariée avec Jean-Joseph PERETTI.

 

stollo

La chapelle du Stollo construite en 1894 sur l’ordre de Pierre-Toussaint PINELLI (curé, desservant) est le lieu d’inhumation de nombreuses personnes de la famille.

13:38 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (9)

05/07/2012

Fabrication des tuiles à Rosazia

A partir des indications données par les anciens du village, j’ai essayé de regrouper les différents renseignements et photos concernant les fours à tuiles sur la commune.

La fabrication locale des tuiles a été arrêtée après la guerre 1914-1918.

Il reste le soubassement d’un four à tuiles à « Dui Piobbi » (près du cimetière). La voûte qui était visible il y a quelques années s’est écroulée. Il y avait aussi un four à « Pizzoli »

Rosazia,four,pierres,

 

dessin,four,

Le four était constitué de deux parties. La partie inférieure ou chambre de chauffe était composée de blocs de granits liés avec de l’argile. La voûte séparait la chambre de chauffe de la chambre de cuisson (partie supérieure).

L’argile était présente sur place.

terre2P1120405.jpg

 

Elle était broyée et mélangée à l’eau. Après moulage des tuiles (moule en bois ou sur la cuisse), elles étaient séchées au soleil.

Les tuiles étaient enfournées sur plusieurs étages et le dernier était rendu étanche par une couche d’argile. Le feu était allumé pendant une semaine jour et nuit. Un apport d’air était progressivement réduit pour éviter le choc thermique et la casse des tuiles.

Certaines tuiles mentionnent un signe de fabrication ou le nom de l’artisan et quelques propriétaires gravaient leur nom en souvenir de la fournée de cuisson. Dans certains départements, des arrêtés fixaient les dimensions des tuiles (entre 50 et 55 cm : norme 52 cm).

 

marchi,dominique,tuile,

tuile OH modif P1120539.jpg

tuile pinelli Ant P1120377.jpg

tuile modif teodoseP1120572.jpg

tuile Niva J lodifP1120570.jpg

tuile Nivag modif P1120571.jpg

Jean-Claude Marchi