Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/07/2012

Fabrication des tuiles à Rosazia

A partir des indications données par les anciens du village, j’ai essayé de regrouper les différents renseignements et photos concernant les fours à tuiles sur la commune.

La fabrication locale des tuiles a été arrêtée après la guerre 1914-1918.

Il reste le soubassement d’un four à tuiles à « Dui Piobbi » (près du cimetière). La voûte qui était visible il y a quelques années s’est écroulée. Il y avait aussi un four à « Pizzoli »

Rosazia,four,pierres,

 

dessin,four,

Le four était constitué de deux parties. La partie inférieure ou chambre de chauffe était composée de blocs de granits liés avec de l’argile. La voûte séparait la chambre de chauffe de la chambre de cuisson (partie supérieure).

L’argile était présente sur place.

terre2P1120405.jpg

 

Elle était broyée et mélangée à l’eau. Après moulage des tuiles (moule en bois ou sur la cuisse), elles étaient séchées au soleil.

Les tuiles étaient enfournées sur plusieurs étages et le dernier était rendu étanche par une couche d’argile. Le feu était allumé pendant une semaine jour et nuit. Un apport d’air était progressivement réduit pour éviter le choc thermique et la casse des tuiles.

Certaines tuiles mentionnent un signe de fabrication ou le nom de l’artisan et quelques propriétaires gravaient leur nom en souvenir de la fournée de cuisson. Dans certains départements, des arrêtés fixaient les dimensions des tuiles (entre 50 et 55 cm : norme 52 cm).

 

marchi,dominique,tuile,

tuile OH modif P1120539.jpg

tuile pinelli Ant P1120377.jpg

tuile modif teodoseP1120572.jpg

tuile Niva J lodifP1120570.jpg

tuile Nivag modif P1120571.jpg

Jean-Claude Marchi


Les commentaires sont fermés.